mardi 21 octobre 2014

Bel Maille – Riorges : les salariés occupent leur usine

Les 58 salariés de l'entreprise textile Bel Maille, à Riorges près de Roanne, occupent leur usine depuis le vendredi 17 octobre, avec le soutien de la CGT locale. Ils réclament de meilleures primes de licenciement. En effet, l'entreprise a été placée en redressement judiciaire, et pour le moment, les indemnités proposées sont au minimum de la convention Textile, c'est-à-dire presque rien.
L'entreprise familiale a été reprise en 2009 par une holding mais, selon la CGT, celle-ci s'est contenté de piller la trésorerie avant de mettre la clé sous la porte. Elle s'est même versé des dividendes confortables ces dernières années.
Le gérant invoque la crise pour expliquer les difficultés de l'entreprise. La rapacité patronale y est aussi pour beaucoup.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire