vendredi 28 février 2014

COMMUNIQUE DE MISE AU POINT de la liste "LUTTE OUVRIERE FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS" suite au refus de la radio France BLEUE de l’inviter au débat du jeudi 27 février

"Comme le public présent a pu le constater, les organisateurs du débat de jeudi soir, la liste LUTTE OUVRIERE n’a pas été invitée malgré sa demande auprès du rédacteur en chef de France Bleue. Notre absence forcée n’était donc pas du fait de notre liste.
Dans ces élections municipales, on pourrait s’attendre à ce que tous les candidats qui ont rempli les formalités administratives aient les même droit d’expression, surtout quant il s’agit d’un débat diffusé sur une radio du service public, donc payée par l’argent de tous les contribuables. Il n’en est rien !
On ne nous a concédé que quelques minuscules minutes d’interview, même pas diffusées pendant la retransmission du débat et seulement quelques mots dans les 2 pages de compte rendu du Progrès...
Pourtant LUTTE OUVRIERE est présente et active sur la ville depuis 40 ans. Notre courant qui présente, en mars 2014, plus de 200 listes sur l’ensemble du pays, a même eu un élu en 2001, puis 4 en 2008.
Notre liste  ne comporte ni notable, ni patron, ni directeur, ni huissier…mais au contraire des travailleurs, des chômeurs, des retraités qui subissent la dégradation de leurs conditions d’existence mais qui veulent relever la tête.
Nous aurions bien eu des choses à dire dans ce débat, différentes de ceux qui sont intervenus."

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire