mardi 28 mai 2013

Communiqué de Lutte Ouvrière concernant la répression contre des militants syndicaux

Lutte Ouvrière s’associe aux protestations contre la répression qui frappe les 5 militants CGT de Roanne.
La couleur du gouvernement a changé mais ce sont toujours les mêmes qui sont embarqués pas la police, poursuivis devant les tribunaux : les militants, les travailleurs qui défendent les acquis sociaux, leurs conditions de vie, leurs emplois.
Le gouvernement a refusé récemment d’amnistier les militants condamnés pour des faits survenus au cours de luttes collectives. Les patrons, qui eux sont de vrais casseurs, fermant des usines et condamnant toujours plus de travailleurs à la précarité et au chômage, ne sont pas inquiétés. Ce gouvernement montre chaque jour dans quel camp il est.
André Moulin, porte-parole départemental de Lutte Ouvrière

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire