mercredi 27 mars 2013

Déclaration de André Moulin au nom du groupe des élus Lutte Ouvrière au conseil municipal du 25 mars 2013 au sujet du financement du Rallye du pays de Gier.

En ce qui concerne la subvention objet de cette délibération : 3000 euros pour une subvention exceptionnelle pour l’organisation du Rallye du Pays de Gier par l’ASA, comme les autres années, nous trouvons que c’est encore trop !
Surtout qu’en plus, il faut compter aussi les frais d’installation, la mise à disposition de matériel et de personnel… C’est de l’ordre de 30 000 euros minimum que va encore coûter, en 2013, cette manifestation à la municipalité et donc aux contribuables saint-chamonais.
Pour nous il ne devrait y avoir aucun financement de ce Rallye par l’argent public. Les quatre élus du groupe Lutte Ouvrière votent contre cette subvention exceptionnelle. De plus, il faut rappeler que ce Rallye est aussi financé par Saint-Etienne Métropole, le Conseil Général et le Syndicat du Pays de Gier donc là-aussi avec l’argent de nos impôts.
Libres à ceux, et ils ne sont pas les plus à plaindre, qui pratiquent ce sport d’organiser ce Rallye dans la mesure où ils ont les autorisations administratives nécessaires, mais qu’ils le fassent avec leur propre argent et celui de leurs sponsors, sans l’argent public.
Je souligne à nouveau que nous sommes dans une situation pour le moins incongrue.
A une époque où l’écologie est mise à toutes les sauces, qu’on nous parle de développement durable, de lutte contre le gaspillage énergétique, pourquoi la municipalité, qui doit tenir un budget serré dans un contexte d’austérité budgétaire, devrait-elle financer cette manifestation pour le plaisir d’une minorité ? Une minorité qui n’est pas la plus défavorisée et qui veut faire joujou avec ses grosses voitures bruyantes et polluantes. Et de la pollution il y en a ! Les riverains du passage du rallye peuvent en témoigner.
Dans un courrier à que j’ai adressé à Madame la préfète le 24 janvier 2013, je pointais la contradiction entre l’autorisation donnée par la préfecture pour le passage du rallye à l’intérieur des périmètres de protection de nos barrages et les contraintes importantes qui sont imposées par l’arrêté préfectoral du 9 septembre 2011 aux communes de Saint-Chamond et de la Valla en Gier ainsi qu’aux riverains pour limiter les risques de pollution. Je demandais quelles dispositions la préfecture allait prendre pour modérer la vitesse et prévenir tous risques d’incidents ou d’accidents qui pourraient jusqu’à polluer la ressource en eau du barrage de la Rive.
Pour ces raisons, les quatre élus du groupe Lutte Ouvrière votent contre cette subvention de 3 000 euros et, comme en 2012, nous demandons que cet argent qui pourrait être économisé serve à rétablir les animations de quartiers qui ont été supprimées, notamment le cinéma en plein air, qui profitaient aux familles qui, elles, n’ont pas les moyens de faire joujou avec des bolides pour leurs loisirs.
Et en guise de conclusion, comme les années précédentes, je dirais aux autres élus : que chacun prenne ses responsabilités !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire