samedi 17 novembre 2012

Intervention d'André MOULIN, au nom des élus du groupe LUTTE OUVRIERE, au conseil municipal du 19 novembre 2012 à propos de la levée de la servitude de projet sur un terrain appartenant à Réseau Ferré de France

Ce terrain fait partie de ceux dans loi présentée par le gouvernement (loi Cécile DUFLOT) qui pourraient être cédés gratuitement ou à un prix très attractif par l’Etat, dans ce cas c’est par RFF, aux collectivités pour du logement social .
Cela ne se fera pas puisque en levant cette servitude de projet prévue dans le futur PLU la municipalité permettra la vente entre RFF et le promoteur immobilier donc il n’y aura pas de logement social sur ce terrain. Certains s’en réjouiront autour de la table de ce conseil car ils trouvent qu’il y a déjà trop de logements sociaux sur la ville alors que la demande ne cesse d’augmenter.
Il y aura pas non plus de projet mixte logement social /privé puisque ce projet occupe tout ce qui reste de parcelle BR n°50.
Les engagements du promoteur dans le protocole sont de pure forme puisque une fois la vente faite avec RFF la municipalité a en réalité peu de moyens de pression si le promoteur immobilier ne tient pas ses engagements. On sait par expérience, et la plus marquante a été celle du lotissement des Acacias sous la municipalité Ducarre, ce que valent les paroles et mêmes les écrits de promoteur.
Les élus LUTTE OUVRIERE ne votent pas cette levée de servitude et préfèrent s’abstenir.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire