mercredi 28 novembre 2012

Communiqué de Lutte Ouvrière concernant les EHPAD

Suite à la manifestation qui a eu lieu mardi 27 novembre entre la Maison de retraite des Charmilles et l’Hôpital où une délégation de représentants du personnel et des familles a été reçue par la directrice du CHPG du Pays de Gier, LUTTE OUVRIERE a publié ce communiqué :
« LUTTE OUVRIERE, à travers ses élus, ses militants et sympathisants, a tenu à soutenir le personnel des EHPAD et ses organisations syndicales CGT, CFDT et FO lors de la manifestation qui s’est tenue aujourd’hui contre la réduction des budgets et la suppression de 14 postes d’aides-soignantes.
Nous nous félicitons du succès de cette manifestation qui a rassemblé des personnels mais aussi des familles de résidents ainsi que des délégations d’autres établissements, eux-aussi touchés.
Nous rappelons que c’est évidemment une nouvelle conséquence des décisions de l’Autorité Régionale de Santé (ARS) qui fixe aux directeurs des Centres Hospitaliers "les dispositions à mettre en œuvre pour faire baisser les budgets de la santé publique" donc instaurer une politique d’austérité en matière de santé.
Le Président de la République a changé, le gouvernement a changé, mais la logique de rentabilité contenue dans la loi Bachelot est toujours là. Ici et dès 2013, ce sont le personnel des EHPAD, les résidents et leurs familles qui risque de trinquer.
Et pas plus que le personnel et les familles des résidents nous ne pouvons l’accepter, et nous sommes solidaires des actions qui vont être entreprises pour obliger l’administration à revenir sur les suppressions des 14 postes d’aides-soignantes car il n’y a aucun sureffectif, loin de là, quand on connait la situation dans les services. »
Saint-Chamond le 27 novembre 2012

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire