mercredi 28 novembre 2012

Communiqué de Lutte Ouvrière concernant les EHPAD

Suite à la manifestation qui a eu lieu mardi 27 novembre entre la Maison de retraite des Charmilles et l’Hôpital où une délégation de représentants du personnel et des familles a été reçue par la directrice du CHPG du Pays de Gier, LUTTE OUVRIERE a publié ce communiqué :
« LUTTE OUVRIERE, à travers ses élus, ses militants et sympathisants, a tenu à soutenir le personnel des EHPAD et ses organisations syndicales CGT, CFDT et FO lors de la manifestation qui s’est tenue aujourd’hui contre la réduction des budgets et la suppression de 14 postes d’aides-soignantes.
Nous nous félicitons du succès de cette manifestation qui a rassemblé des personnels mais aussi des familles de résidents ainsi que des délégations d’autres établissements, eux-aussi touchés.
Nous rappelons que c’est évidemment une nouvelle conséquence des décisions de l’Autorité Régionale de Santé (ARS) qui fixe aux directeurs des Centres Hospitaliers "les dispositions à mettre en œuvre pour faire baisser les budgets de la santé publique" donc instaurer une politique d’austérité en matière de santé.
Le Président de la République a changé, le gouvernement a changé, mais la logique de rentabilité contenue dans la loi Bachelot est toujours là. Ici et dès 2013, ce sont le personnel des EHPAD, les résidents et leurs familles qui risque de trinquer.
Et pas plus que le personnel et les familles des résidents nous ne pouvons l’accepter, et nous sommes solidaires des actions qui vont être entreprises pour obliger l’administration à revenir sur les suppressions des 14 postes d’aides-soignantes car il n’y a aucun sureffectif, loin de là, quand on connait la situation dans les services. »
Saint-Chamond le 27 novembre 2012

mardi 20 novembre 2012

Compte-rendu du Conseil Municipal du 19 novembre 2012

Le conseil municipal s’est tenu lundi 19 novembre.
En début de réunion une délégation de commerçants et d’artisans sont intervenus sur "l’explosion de la cotisation foncière d’entreprise (CFE)" qui remplace en partie la taxe professionnelle.
Monsieur le maire a annoncé que "le président de Saint Etienne métropole et moi-même avons proposé de bloquer la taxe pour 2012. Pour 2013 nous allons travailler à une refonte de la loi afin que ne vous soyez pas pénalisés par un taux élevé proprement inadmissible…".
André MOULIN pour les élus LUTTE OUVRIERE a rappelé que "nous étions contre la suppression de la Taxe Professionnelle. Le nouveau système avantage les grandes entreprises comme ArcelorMittal (présent sur la ville) et pénalise les petits commerçants et les artisans. Ce sont les grandes entreprises qui s’en tirent le mieux…".

lundi 19 novembre 2012

Intervention d'André MOULIN, au nom des élus du groupe LUTTE OUVRIERE, au conseil municipal du 19 novembre 2012 à propos du débat sur les orientations budgétaires du budget 2013

Cela fait maintenant 4 ans que dure la crise. L’année 2012 se termine et 2013 sera certainement encore plus marquée par cette crise. La couleur du gouvernement a changé mais on continue de nous parler de la dette et surtout des sacrifices qui faudrait faire pour la réduire.
La rigueur remplace l’austérité… Les mots changent mais pas les conséquences. Pour les travailleurs, les retraités, les chômeurs, les familles populaires cela continue d’être de plus en plus difficile de vivre, de boucler les fins de mois de se soigner, de se loger. Le prix de l’énergie, des carburants, du gaz et de l’électricité, s’envole au gré des appétits des actionnaires des grands groupes sans les gouvernements, qui se succèdent, se gardent bien d’y mettre vraiment le holà.
La hausse de la TVA revient sur le tapis. Et cela est aussi injuste sous Hollande que sous Sarkozy.

dimanche 18 novembre 2012

Intervention d'André MOULIN, élu LUTTE OUVRIERE, au conseil municipal du 19 novembre 2012 sur l’étude de l’extension d’un système de vidéo surveillance

Dans le relevé "des marchés à procédure adaptée", à la page 5 à propos du contrat passé avec la société AGETECH pour "l’extension d’un système de vidéo surveillance, étude de faisabilité et mission de maitre d’œuvre", le libellé pourrait faire croire que la décision d’installer des caméras de vidéo surveillance sur toute la ville est prise.
Je tiens à préciser que pour moi, et ce point de vue est partagé par d’autres élus de la majorité municipale, la décision n’est pas prise et que, pour le moment, on en est qu’à l’étude.
Une telle décision n’est pas seulement d’ordre technique mais aussi politique car, je le rappelle, cette extension de la vidéo surveillance ne figurait pas dans le programme électoral de notre liste lors des élections municipales.
De toute façon, la décision finale devra être précédée d’un large débat, où la population devra être associée, pour en cerner tous les aspects et notamment financiers.
Et bien-sûr cette décision devra faire l’objet d’un vote en conseil municipal.

samedi 17 novembre 2012

Intervention d'André MOULIN, au nom des élus du groupe LUTTE OUVRIERE, au conseil municipal du 19 novembre 2012 à propos de la levée de la servitude de projet sur un terrain appartenant à Réseau Ferré de France

Ce terrain fait partie de ceux dans loi présentée par le gouvernement (loi Cécile DUFLOT) qui pourraient être cédés gratuitement ou à un prix très attractif par l’Etat, dans ce cas c’est par RFF, aux collectivités pour du logement social .
Cela ne se fera pas puisque en levant cette servitude de projet prévue dans le futur PLU la municipalité permettra la vente entre RFF et le promoteur immobilier donc il n’y aura pas de logement social sur ce terrain. Certains s’en réjouiront autour de la table de ce conseil car ils trouvent qu’il y a déjà trop de logements sociaux sur la ville alors que la demande ne cesse d’augmenter.
Il y aura pas non plus de projet mixte logement social /privé puisque ce projet occupe tout ce qui reste de parcelle BR n°50.
Les engagements du promoteur dans le protocole sont de pure forme puisque une fois la vente faite avec RFF la municipalité a en réalité peu de moyens de pression si le promoteur immobilier ne tient pas ses engagements. On sait par expérience, et la plus marquante a été celle du lotissement des Acacias sous la municipalité Ducarre, ce que valent les paroles et mêmes les écrits de promoteur.
Les élus LUTTE OUVRIERE ne votent pas cette levée de servitude et préfèrent s’abstenir.

vendredi 16 novembre 2012

Motion sur la situation des EHPAD de la vallée du Gier

L’annonce des 14 suppressions de postes sur les EHPAD de la Vallée du Gier a suscité une vive inquiétude des personnels, ainsi que les familles et proches des résidents des maisons de retraites publiques de Saint-Chamond et de Rive de Gier.
Cette "réorganisation" risque d’entraîner une diminution de la qualité des soins qui sont actuellement dispensés. Elle risque également d’aggraver la sensation des personnels de ne pas pouvoir aller au bout de leur mission, de n’être que dans l’urgence et sans cesse sous pression.
L’accompagnement des personnes âgées demande bien souvent une attention permanente, des exigences physiques croissantes liées à la perte d’autonomie.