lundi 21 mai 2012

Un article du Progrès du 18 mai 2012

André Moulin (Lutte Ouvrière) : "Affirmer les exigences du monde du travail"
Troisième circonscription
Loin des tractations des professionnels de la politique, André Moulin (63 ans, retraité de l’industrie) et sa suppléante Zébida Guemra (48 ans, coordinatrice de secteur jeunes) seront les candidats de Lutte Ouvrière, dans la 3ème circonscription, pour les prochaines élections législatives des 10 et 17 juin.
Dans la continuité de Nathalie Arthaud, présente à l’élection présidentielle, André Moulin veut affirmer la permanence du courant communiste, après le vote utile en faveur de François Hollande pour se débarrasser de Nicolas Sarkozy.
"Notre priorité est d’affirmer les exigences du monde du travail par de nombreuses mesures" explique le candidat, "en premier lieu d’imposer l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, d’obtenir une augmentation générale des salaires et des retraites et leur indexation sur les hausses des prix." Il poursuit "il est aussi vital d’imposer le contrôle des travailleurs et des classes populaires sur les comptes des entreprises, comme de créer des emplois utiles à tous dans les services publics et de procéder à la construction de nombreux logements sociaux."
"Dans une circonscription qui n’a guère d’originalité, en tout cas du côté de la situation sociale : pour les travailleurs, jeunes ou moins jeunes, ce sont les bas salaires, le chômage, la précarité, le manque de perspective… nous nous devons de lutter contre le grand patronat, affirme Zébida Guemra, "élections ou pas, le monde du travail va être confronté à l’ampleur du chômage, à la menace de plans de licenciement, à la dégradation du pouvoir d’achat. Le diktat de l’argent, qui a fait la pluie et le beau temps sous Sarkozy, continuera sous Hollande si les travailleurs ne s’unissent pas pour sauvegarder leurs conditions d’existence."
"Comme tous les candidats de Lutte Ouvrière, nous ne nous présentons pas pour faire carrière. Nous vivons la vie des classes populaires et nous savons de quoi nous parlons", précise André Moulin, "notre candidature rappellera qu’une fraction au moins du monde ouvrier est décidée à imposer ses exigences au grand patronat et ne se laissera pas lanterner par le gouvernement. Voter communiste est la façon la plus radicale d’exprimer son hostilité à la droite, serviteur affiché de la société d’exploitation".
Alain Laffay

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire