mardi 13 mars 2012

Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 mars

les élus Lutte Ouvrière ont apporté leur soutien aux
parents et enseignants qui luttent contre les fermetures de classe,
lors de la manifestation du samedi 10 mars en centre ville
Lundi 12 mars, au  conseil municipal, en début de réunion , la parole a été donnée au collectif des parents des écoles de Lamartine, Lavieu/Le Parterre, et Garat où des suppressions de classes sont annoncées. Une motion de soutien aux parents et enseignants, refusant les suppressions de postes avec la fermeture de classes sur trois écoles et plus largement dénonçant la politique du gouvernement a été mise au vote.
André Moulin, pour les élus Lutte Ouvrière, a rappelé les 80 000 suppressions de postes dans l’enseignement en 5 ans, les attaques contre les services publics pour trouver des milliards à donner aux banquiers et aux patrons.
D’autres élus de gauche sont intervenus dans le même sens notamment pour souligner l’hypocrisie des élus de la droite locale qui manifestent à Saint-Chamond aux côtés des parents contre les fermetures de classes mais soutiennent la politique de Sarkozy et de son gouvernement.
Ces élus de droite, après avoir fait leur couplet habituel sur la "politisation du conseil municipal", se sont plaints qu’ils avaient été accueillis lors de de la manifestations du samedi 10 mars par des remarques et des golibets peu aimables...
La suite du conseil a été, en partie, consacrée sur le rapport de la gestion de la dette et en particulier sur les "emprunts toxiques" que la droite avait contractés avant mars 2008.
D’autres questions notamment de ventes de biens municipaux étaient à l’ordre du jour. André Moulin, pour les élus Lutte Ouvrière, est intervenu sur la vente à perte d’un terrain au profit d’un promoteur d’une clinique vétérinaire. Il a dénoncé ce cadeau de la municipalité.
La question du financement du rallye du Pays de Gier avec une subvention exceptionnelle de 3000 euros est revenue sur le tapis. Au précédent conseil, des habitants qui subissent chaque année les nuisances de ce rallye étaient venus protester. Après avoir demandé que cet argent soit plutôt utilisé pour aider les associations à animer les quartiers cet été, les élus Lutte Ouvrière ont voté contre cette subvention ainsi que six autres élus de la majorité municipale. Trois autres se sont abstenus.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire