mardi 24 janvier 2012

Intervention d'André Moulin au sujet de la garantie d’emprunt en faveur de l’OPH pour de logements sociaux

Nous voterons cette garantie d’emprunt demandé par l’OPH, pour l’acquisition/amélioration de logements au 61 rue de la république puisqu’il s’agit de logement social mais je ne résiste pas à rappeler les différents épisodes croustillants du ''Cochon sans rancune''.

Ce bâtiment qui abritait cette charcuterie réputée avait été acquis par la municipalité, puis Monsieur Ducarre et son adjoint à l’urbanisme nous ont présenté sa vente à un promoteur. Le prix plutôt avantageux, pour le promoteur bien sûr, m’a étonné comme les autres membres de l’opposition d’ailleurs. On nous a répondu que c’était à cause de l’état du bâtiment et de l’arrière cour.
Je n’ai pas voté cette vente. Les élus de la majorité dont certains siègent dans l’opposition aujourd’hui et ne se privent pas pour nous donner des leçons de rigueur et de bonne gestion n’ont pas été si regardant.Cela a été une très bonne opération pour le promoteur qui a fait en définitif peu de travaux et a laissé à l’abandon le bâtiment qu’il a revendu à l’OPAC. Pour lui, l’opération a été réussie. Et il a pu vérifier que dans le ''cochon'' tout est bon !
L’histoire ne dit pas si les contribuables et les locataires de l’OPAC ont, contrairement, au ''cochon'', gardé rancune à Monsieur Ducarre et à ses amis
pour cette opération où les intérêts des Saint-Chamonais n’ont guère été défendus.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire