vendredi 27 janvier 2012

Intervention d'André Moulin, au nom des élus du groupe Lutte Ouvrière, à propos de l’évaluation des charges financières liées au transfert la compétence assainissement partie eaux pluviales.

Les quatre élus Lutte Ouvrière, comme l’ensemble des élus du conseil municipal n’ont pas approuvé l’évaluation des charges financières liées au transfert la compétence assainissement, partie eaux pluviales, qui a été présentée.

Elle résulte d’un calcul complexe qui aboutit à une attribution de compensation, pour Saint-Chamond, qui passe de 95 000 euros en 2011 à 315 752 euros en 2020, donc multipliée par 3, ce qui est une évolution considérable, d’autant plus que cette attribution de compensation est retranchée de la dotation que doit verser à la ville, chaque année, Saint-Etienne Métropole.
Cette délibération a donné l’occasion à André Moulin de préciser au sujet du budget assainissement 2012 :
''Lors de la remontée de la compétence assainissement vers Saint-Etienne Métropole il avait été convenu que chaque commune ait, jusqu’en 2014, la maitrise de son budget assainissement.
Avec les services de la ville, nous avons construit et présenté un budget 2012 équilibré qui ne nécessitait pas d’augmentation.
Quelques heures avant le vote j’ai été informé que ce budget a été modifié par Saint-Etienne Métropole. Malgré que j’aie signifié mon désaccord, c’est ce budget modifié unilatéralement par Saint-Etienne Métropole qui a été présenté au vote. Il nous impose de payer une partie du salaire soit 60 000 euros d’un responsable du secteur Furan/Coise (qui comprend principalement la ville de Saint-Etienne) alors qu’il ne travaille pas sur notre secteur. Résultat : on aboutit à une augmentation de 4 centimes par m3.
Je ne cautionne pas ce tour de passe-passe qui pénalise les abonnés saint-chamonais et je refuse de porter le chapeau de ce budget et donc l’augmentation qui a été voté à Saint-Etienne Métropole.
Je tenais à le dire officiellement, ici, car je suis attaché à la transparence.
''

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire