jeudi 8 septembre 2011

Déclaration d'André Moulin au sujet d’une subvention exceptionnelle à l’UNICEF pour aider les populations de Somalie.

Lors du conseil du conseil municipal du  5 septembre 2011, André Moulin a fait la déclaration suivante au nom des quatre élus  du groupe Lutte Ouvrière au sujet d’une subvention exceptionnelle à l’UNICEF pour aider les populations de Somalie.
"Les  quatre élus du groupe voteront cette subvention de 3000 euros à l’UNICEF pour intervenir dans la corne de l’Afrique frappée par la famine.
L’UNICEF a besoin de 22,2 millions dans les prochains mois pour sauver 10 millions de personnes, dont beaucoup d’enfants, menacées par la famine. D’abord on rapprochera cette somme par rapport aux dépenses militaires des guerres en cours que mènent les grandes puissances. Il leur est plus facile de trouver des milliards pour ces guerres que trouver des dizaines de millions d’euros pour sauver des millions d’hommes, de femmes et d’enfants.
Il faut aussi rappeler qu’en un an les prix alimentaires mondiaux ont augmenté de 33 %. En Afrique de l’est, c’est une hausse des aliments de base comme le maïs (+100 %) et le sorgho (+240 %) dans certaines régions de Somalie. La faute à la sécheresse ? Non la spéculation ! Les coupables sont les capitalistes des pays riches qui s’accaparent les stocks de céréales  pour créer une pénurie artificielle pour pouvoir revendre au prix fort sur le marché mondial.
Retirer au capitalisme affameur son pouvoir de nuisance, c’est au sens propre une question de vie ou de mort."

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire