jeudi 24 février 2011

Réaction de André Moulin à la visite de Monsieur Leroy, ministre de la ville à Saint-Chamond.

Communiqué envoyé à la presse, et publié partiellement dans Le Progrès du 24 février 2011.

"En tant qu’élu Lutte Ouvrière, membre du conseil d’administration de l’OPH (OPAC) et surtout habitant du quartier de Saint-Julien, j’ai appris que Monsieur Leroy, ministre de la ville, s’est rendu dans notre quartier dans le cadre d’une opération de soutien au candidat UMP, Monsieur Rochebloine.
Les élus de droite, le conseiller général sortant en tête, flanqués d’un ministre, ont donc retrouvé le chemin du quartier de Saint-Julien qu’ils ont délaissé pendant 19 ans sous la municipalité de droite.
Monsieur le Ministre est toutefois venu les mains vides car, à ma connaissance, il n’a pas apporté de subvention pour aider la requalification du quartier.

Il n’est pas inutile de rappeler qu’en ce qui concerne la réhabilitation lourde des immeubles de l’OPH (OPAC) Salamandre et Bazine, encore une fois les subventions sont faibles : 233 000 euros sur un total de 4 743 000 euros soit seulement 5 % ; et totalement absentes du côté de l’état et donc du ministère de Monsieur Leroy.
Comme ceux de Fonsala avant eux, les locataires de l’OPH ont donc le triste choix entre :
- pas de réhabilitation d’immeubles et de logements où pas grand-chose n’a été fait depuis 32 ans
- et une hausse de 40% de leurs loyers (de 70 euros à 104 euros par mois, selon le logement).
D’ailleurs, une partie des locataires (du 1 et 3 rue Bazine) dont je fais partie, ont refusé lors de la consultation d'approuver les travaux de réhabilitation (pourtant nécessaires) à cause de la hausse trop importante des loyers due à la faiblesse des subventions.
A cela s’ajoute la baisse, voire la disparition de certaines subventions dépendant du budget du ministère de la ville qui vont toucher fortement les associations, dont les centres sociaux, et donc diminuer fortement leurs moyens pour intervenir sur le terrain."

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire