jeudi 25 novembre 2010

Mise au point après un article du Progrès

Après un article sur la hausse des loyers et les impayés dans les HLM, paru le 22 novembre dans les pages départementales du Progrès, André moulin adjoint au maire et représentant de la municipalité à l’office public d’HLM, l’OPH Gier Pilat Habitat, a fait une mise au point reprise très partiellement par la presse. Cette mise au point a été aussi envoyée à la CSF et à la CNL.

jeudi 18 novembre 2010

Article paru dans Lutte Ouvrière du 19 novembre 2010

Saint - Chamond (loire) - Il y a budget et budget

La commune de Saint-Chamond, avec ses 36 000 habitants, est en train de préparer son budget 2011. Il atteindrait 60 millions d'euros. Comment ne pas comparer aux 32 millions d'euros touchés par Liliane Bettencourt, au titre du bouclier fiscal, en simple remboursement d'impôts ?

Pour cette dame, c'est une petite aumône. Mais c'est une somme qui permettrait donc d'assurer la moitié du budget d'une ville moyenne. Un (petit) exemple du caractère inégalitaire de notre société.

mercredi 17 novembre 2010

Non à l'ouverture des supermarchés le dimanche !

Depuis la rentrée de septembre, plusieurs supermarchés de la vallée du Gier ont décidé d'ouvrir le dimanche matin. C'est illégal, et c'est une remise en cause du droit des travailleurs. Plusieurs syndicats, partis et associations de la vallée du Gier, dont la CGT, la CFDT, le PCF, le PS, LO, la CSF, la CNL..., ont décidé d'actions communes pour protester contre cet état de fait.

Une action est dores et déjà prévue, samedi 20 novembre, à 11h30 au rond-point situé sur la RD 88 à L'Horme, où la presse est invitée.

mardi 16 novembre 2010

Intervention de André Moulin au nom des élus du groupe LUTTE OUVRIERE, au conseil municipal du 15 novembre 2010 à propos du débat sur les orientations budgétaires du budget 2011

Ce débat sur les orientations budgétaires intervient dans un contexte peu différent de celui d’il y a douze mois.

C’est celui d’une crise prolongée du système économique sous lequel nous vivons, le système capitaliste. Pour ne parler que de notre pays, nous connaissons tous les caractéristiques de cette crise : maintien du chômage à un niveau élevé, aggravation du niveau de précarité des emplois, surtout des femmes et des plus jeunes, blocage des salaires, baisse continuelle des moyens des services publics. Cela dans un cadre général où les grandes sociétés du CAC 40 annoncent des profits en hausse, où la dette publique, créée et entretenue par les subventions et aides des gouvernements aux grandes sociétés privées, sert de prétexte à une politique d’austérité, où l’argent accumulé ne va pas aux investissements mais aux spéculations en tous genres, où le caractère irrationnel et injuste de l’organisation sociale apparaît aux yeux de tous.