mercredi 27 mai 2015

Communiqué de Lutte Ouvrière Saint-Chamond

Avec le soutien des syndicats CGT et FO et des municipalités de la vallée du Gier, le personnel de la maternité de l’hôpital du Gier organise dimanche 31 mai à 9h30 une marche de la place de la liberté à l’hôpital, pour défendre le service maternité.
Lutte Ouvrière soutient cette initiative et appelle les Saint-Chamonais à participer nombreux à cette marche.
L’hôpital du Gier subit, comme tous les établissements publics, la politique d’austérité avec pour conséquences la réduction du budget de la santé. Cette politique qui continue sous Hollande/Valls n’est pas nouvelle. Sous Sarkozy, cela a été la mise en place de la loi Bachelot. Une loi qui n’a pas été pas remise en cause par le gouvernement socialiste qui, au contraire, continue les attaques contre les services publics. Il y a des milliards pour les patrons et le budget de l’armée mais pas pour les services publics !
Pour la santé, ce sont la fermeture de lits, de services et même d’hôpitaux dont les activités sont parfois partiellement ou totalement reprises par les établissements privés. 
Le personnel des hôpitaux publics, la population n’aucune raison de laisser faire. Les services menacés sont utiles à la population, ils doivent êtes maintenus !

Saint-Chamond le 26 mai 2015
Pour Lutte Ouvrière 
André Moulin

mardi 26 mai 2015

Editorial de Lutte Ouvrière du 26 mai 2015

FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS SUR LE TERRAIN DES LUTTES


Se disant satisfait de son début de quinquennat, Hollande se prépare pour une nouvelle campagne présidentielle. Du coup il essaye de nous vendre  son bilan.
Pour les travailleurs, ce bilan est accablant. Ses trois ans de présidence ont été trois années de hausse continue du chômage et de recul de la condition ouvrière. Et qu’il y ait eu 0,6 % de croissance au premier trimestre au lieu des 0,4 % attendus n’y change rien.
Que signifie, en effet  cette prétendue « reprise » dont se flatte le gouvernement, pour les salariés  d'Intermarché, de Renault Trucks ou d’Areva menacés de licenciement ? Ou encore pour les ouvriers de la fonderie Sambre-et-Meuse, pour les chauffeurs routiers de Mory Global  dont l’entreprise vient d’être liquidée ?

lundi 18 mai 2015

Editorial de Lutte Ouvrière du 18 mai 2015

COLLÈGES, HÔPITAUX, CHÔMAGE : IL FAUT EMBAUCHER !

Cette semaine sera marquée par la grève dans les collèges et dans les hôpitaux. Ces deux grèves ont fondamentalement les mêmes raisons : le manque de personnel. Au-delà des polémiques politiciennes sur les programmes, les collèges, et l’école en général, souffrent du manque de moyens, du manque d’enseignants et de l’impossibilité de travailler avec des classes à effectifs réduits pour pouvoir s’occuper de tous les enfants. 
Dans les hôpitaux, les médecins, les infirmières et les aides soignantes n’arrivent plus à poser leurs congés parce qu’il manque du personnel. Quelle conclusion en tire, à Paris, la direction des hôpitaux : qu’il y a trop de congés, trop de RTT et qu’il y a un problème avec les 35 heures ! 
Sur tous ces sujets, la droite et les socialistes inventent des controverses pour ne pas parler de l’essentiel, de la nécessité qu’on a là, sous nos yeux, celle d’embaucher massivement dans les hôpitaux et dans les collèges. 

mardi 12 mai 2015

Editorial de Lutte Ouvrière du 11 mai 2015

NON AUX DÉMAGOGUES RACISTES ET XÉNOPHOBES !

Robert Ménard, le maire d’extrême droite de Béziers, s’est vanté avoir compté les élèves musulmans de sa commune à partir des prénoms des enfants scolarisés, quand bien même la loi l’interdit. Face aux menaces judicaires, il nie désormais avoir fiché les enfants. Mais alors, comment est-il parvenu au nombre de 64,6 % ? 
Ce comptage nous renvoie aux pratiques du régime de Pétain. Il n’était alors pas question d’enfants musulmans, c’étaient les enfants juifs qui étaient comptés et forcés de porter l’étoile jaune, et on sait que cela a mené aux camps de concentration et à la mort. 
Affirmer qu’il suffit d’un prénom pour déduire la religion, l’origine, la nationalité d’une personne et sa supposée dangerosité - puisque c’est de cela dont il s’agit - relève du racisme primaire. Et dire que ces enfants nés en France et dont la plupart des parents sont eux-mêmes français représentent un « problème », c’est distiller le poison mortel de la xénophobie. 

mardi 5 mai 2015

Editorial de Lutte Ouvrière du 4 mai 2015

RAFALE, UN ENGIN DE MORT ET UN GÂCHIS SOCIAL

Après avoir vendu 24 Rafale à l’Égypte et 36 à l’Inde, Hollande s’est déplacé au Qatar pour signer un contrat de 6,3 milliards d’euros portant sur 24 appareils. Le Rafale, réputé invendable, est en passe de devenir un succès commercial.  
S’en féliciter est déplacé. Il ne s’agit pas de vendre des sacs à main ou une bonne comédie de cinéma, mais des engins de mort !
L’actuelle lune de miel entre la France et les États du Golfe, qui ont invité Hollande à leur conseil de coopération, découle de l’engagement militaire et politique de la France à leurs côtés. Elle est le fruit de cette politique sordide qui consiste à tisser des alliances pour favoriser les intérêts de la bourgeoisie française dans le monde.